20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 09:04

Source : Publié le 19.06.16 (vd.ch/autorites)

 

 

 

Dimanche 19 juin 2016, vers 17h00, une voiture, sortant de l’autoroute A1 à la jonction de Cossonay, s’est engagée dans le giratoire, s’intercalant entre plusieurs véhicules anciens qui circulaient de Cossonay en direction de Sullens. Simultanément, l’une de ses dernières l’a heurtée et a été projetée dans les airs. Les occupantes, grièvement blessées ont été conduites au CHUV. Leurs vies ne seraient pas en danger.

Dimanche 19 juin 2016, vers 17h05, la Centrale 144 d’Urgences Santé avisait le Centre d’Engagements et de Transmission (CET) de la Police cantonale d’un accident grave de la circulation, à Sullens. Une voiture à plaques vaudoises occupée par deux ressortissantes suisses (21 ans) sortait de l’autoroute A1 à la jonction de Cossonay. Arrivée au giratoire, elle s’est intercalée au milieu d’une série de véhicules anciens qui circulaient de Cossonay en direction de Sullens. Pensant pouvoir passer entre deux véhicules, elle ne stoppa pas et s’engagea dans cet ouvrage. Quasi simultanément, son auto fut heurtée à l’arrière gauche par l’avant de l’auto de marque Bugatti immatriculée en Grande-Bretagne qui roulait normalement. Elle était occupée par deux ressortissantes américaines (65 et 23 ans). La Buggati fut projetée dans les airs et les occupantes furent éjectées et retombèrent lourdement sur la chaussée. La conductrice a été héliportée au CHUV. Sa passagère a été transportée en ambulance dans le même établissement. Leurs vies ne seraient pas en danger. Les occupantes du véhicule vaudois n’ont pas été blessées.  

Le procureur de service a été renseigné et a ouvert une enquête.  

Cette intervention a nécessité l’intervention de 2 ambulances et du SMUR du CSU-nvb (Centre de Secours et d’Urgences du Nord Vaudois et de la Broye), d’un hélicoptère de la Rega et de plusieurs patrouilles de la Gendarmerie vaudoise.

 

 


http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRGIumuzfSQoZyjwZ1BMdX88DiBqoL_ulGI_DjVE9bWeJegtU0ooA HOME

 

~-~-~-~-~-~-~-~

 

"Les Herbettes"  

Lè z'Herbè, lè Medez-Herbè (les mange-herbe). Les ménagères de Sullens n'avaient pas beaucoup d'affinité pour la viande et préféraient des plats plus végétaux. Elles apprêtaient de ce fait surtout les herbes, c'est-à-dire des épinards, pissenlits et autres.
 

Rechercher

SOS

Ambulance : 144

Pompiers : 118

Police : 117

Intoxication : 145

 

 

 

0848 133 133

Centrale des médecins

Pharmacies de garde

 

 

Météo

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRGIumuzfSQoZyjwZ1BMdX88DiBqoL_ulGI_DjVE9bWeJegtU0ooA HOME