24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 04:26

 

Source : patrimoinevd.ch

 

Longtemps très en vogue lors des fêtes religieuses et profanes, la danse est interdite par Leurs Excellences de Berne en 1536. Nombre de Vaudois auront dès lors affaire à la justice.

Chaque époque a sa danse, la valse apparaît à Vevey en 1796. Aujourd’hui, les fêtes villageoises perpétuent cette tradition.

Au-delà de la valse, la danse folklorique est le moyen d’expression privilégié du costume vaudois.

Datant du début du XIXe s., différents costumes existent selon les régions, les classes sociales et les genres. Le chapeau ‘à borne’ des dames en est l’élément le plus emblématique.

Dès 1916, l’ACCV (L’Association cantonale du costume vaudois) valorise la danse, les costumes et les chants vaudois. Des cours de danse sont donnés dans les sections régionales, et une réunion mensuelle cantonale est organisée. L’ACCV s’assure de faire évoluer avec cohérence les chorégraphies sur la base des pas établis, dont ceux de la valse. A l’instar des Mouettes de Morges, certaines sections régionales organisent un spectacle annuel combinant les trois aspects du folklore vaudois (danse, costumes, chants).
 

Dans le canton de Vaudhttp://www.patrimoine.vd.ch/typo3temp/pics/dae59e149a.jpg

 

L’Association cantonale du costume vaudois (ACCV) possède différentes sections: Aigle, Apples, Chesières, Crissier, Echallens, Epalinges, Gimel, Lausanne, Montreux, Morges, Moudon, Nyon, Oron, Palézieux, Puidoux, Pully, Roche, Tour-de-Peilz, Vallorbe, Villars-Mendreaz.

 

Remarques

 

Les médias romands soutiennent peu les manifestations folkloriques vaudoises. Aujourd’hui, les apparitions de l’ACCV plaisent toujours autant au public local et étranger. Cependant, le nombre de gens prêts à s’investir baisse et la relève est difficile à motiver. Ce phénomène est cyclique et l’intérêt pour le folklore vaudois reviendra.

Le port du costume s’associe à une éthique de respect des traditions.
"Il faut soigner le costume avec beaucoup d’attention, il représente notre coin de terre".
De fin février à septembre 2011, la Maison du costume vaudois, qui siège au Musée du blé et du pain à Echallens et dont le but est de préserver le costume et ses effets, a proposé une exposition sur les coiffes de Suisse romande.

 

 

Danse folklorique

Annelise Cavin

 

 

:-) - dans Patrimoine

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRGIumuzfSQoZyjwZ1BMdX88DiBqoL_ulGI_DjVE9bWeJegtU0ooA HOME

 

~-~-~-~-~-~-~-~

 

"Les Herbettes"  

Lè z'Herbè, lè Medez-Herbè (les mange-herbe). Les ménagères de Sullens n'avaient pas beaucoup d'affinité pour la viande et préféraient des plats plus végétaux. Elles apprêtaient de ce fait surtout les herbes, c'est-à-dire des épinards, pissenlits et autres.
 

Rechercher

SOS

Ambulance : 144

Pompiers : 118

Police : 117

Intoxication : 145

 

 

 

0848 133 133

Centrale des médecins

Pharmacies de garde

 

 

Météo

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRGIumuzfSQoZyjwZ1BMdX88DiBqoL_ulGI_DjVE9bWeJegtU0ooA HOME